Pourquoi le gaz naturel baisse-t-il alors que les USA connaissent une vague de froid terrible ?

164 0

Beaucoup se sont mordus les doigts en achetant le gaz naturel à 3 dollars par mmBtu en pensant que celui-ci allait augmenter avec la vague de froid (comptez -40 degrés dans certaines régions des Etats-Unis). Mais pourquoi celui-ci a au contraire fléchi pour passer de 3 dollars à 2,76$ ?

Des stocks américains importants

Les américains ont un très gros stock de gaz naturel. Avec les dernières données, ce stock s’établit à 1365 trillons de mmBtu. Le froid très rude qui dure depuis 1 semaine n’a affaiblit ce stock que de 225 milliards de mmBtu, autant dire une goutte d’eau dans ce vase qui déborde déjà d’eau.

Sur le moyen-terme

Cependant, à 2,76$, le prix est extrêmement attractif et les données concernant le stock de gaz naturel vont être suivies de très près dans les prochaines semaines. Si le stock est entamé davantage, il y a des chances que le prix s’envole.

Il faut remonter à 2014 pour voir une telle vague de froid faire gonfler les prix. La vague de froid de 2014 a fait monter les prix de 50% environ sur 4 mois.

Rappelez vous du jeu de l’offre et la demande

Si aujourd’hui les prix sont bas, c’est parce que l’offre est abondante malgré une demande forte. En revanche, si les stocks diminuent, cette offre va se réduire et si la demande continue à rester au même niveau que ces derniers jours, alors c’est uniquement à ce moment-là que le gaz naturel risque d’augmenter très fortement.

About The Author


Jérome Mangin (alias Adam Proelium) est trader et coach formateur au sein du Centre National du Trading, école ayant pour but de devenir autonome sur les marchés financiers.