Pourquoi les plateformes d’option binaire proposent très peu le Bitcoin ?

308 0

Si aujourd’hui les plateformes proposant de l’option binaire n’ont plus autant la cote, il faut savoir que celles-ci ont rarement proposé le Bitcoin comme actif à trader.

Des particuliers à l’achat, une valeur qui monte

La raison principale est que 97% des particuliers qui sont en position sur le bitcoin suivent une politique de “Buy and hold”, ce qui déplait fortement aux plateformes d’options binaires qui connaitraient des pertes considérables.

A vrai dire, même les courtiers CFD classiques veulent arrêter de proposer le Bitcoin tant il est difficile de se couvrir sur cet actif très volatile. Et à vrai dire, pour une fois que les particuliers sont dans le bon sens et qui plus est, avec de jolies plus-values, on peut dire que c’est une réelle joie de voir ces brokers peinant à essayer de se couvrir ou de trouver tout moyen pour empêcher le particulier de se faire de l’argent “facile” avec le Bitcoin.

Un actif qui défie toute psychologie

D’ordinaire, les particuliers sur les marchés financiers auront tendance à vouloir faire l’inverse : shorter un point haut ou acheter un point bas en espérant que le cours s’inverse dès la prise de position.

Dans le cas du Bitcoin, c’est tout à fait l’inverse : la psychologie du particulier se cale extrêmement bien avec l’adage “la tendance est votre amie”.

En outre, les brokers d’options binaires ont donc énormément de mal à proposer cet actif tant le risque pour eux de perdre beaucoup d’argent est omniprésent.

About The Author


Jérome Mangin (alias Adam Proelium) est trader et coach formateur au sein du Centre National du Trading, école ayant pour but de devenir autonome sur les marchés financiers.