Retour de l’Euro fort, qu’est-ce que ça signifie pour nous concrètement ?

630 0

La paire EUR/USD tourne autour de 1.2250, un niveau qui n’avait pas été vu depuis au moins 2 ans et demi. Concrètement, cela signifie surtout que les investisseurs ont retrouvé foi en notre monnaie unique, sévèrement plombée par la morosité économique de la zone européenne et par le manque de signaux de la part de Mario Draghi, le gouverneur de la banque centrale européenne.

Les avantages d’une monnaie forte

L’europe peut importer plus de produits

Avec une monnaie forte, la valeur des produits importés payés en devise étrangère devient bien entendu beaucoup moins élevé. Cela donne donc un certain souffle aux entreprises qui achètent leur matières premières à l’extérieur de la zone Euro. Ainsi, avec plus de cash flow, elles auront tendance à réengager des emplois et à faire baisser le taux de chômage dans la zone euro.

L’euro se garde

Etant une monnaie en forte progression, l’euro devient une bonne affaire. Les gérants sur le Forex ne vont pas hésiter à garder l’Euro dans leur panier de devises et à rassurer les investisseurs qui dépendent de ces gérants. Nous entrons dans un cercle vertueux où chacun se rassure sur la crédibilité de l’euro.

Des voyages moins chers

Les européens qui souhaitent sortir de l’union européenne pour voyager vont trouver les prix beaucoup moins cher. Il y aura donc plus de réservations de billets d’avion, de billets de train ou de bateau, même si le gros de la consommation se fera en dehors de la zone euro. Cela fera grandir les bénéfices du secteur du tourisme.

…et ses défauts

Des problèmes pour exporter

Exporter des produits européens avec un euro fort implique que les prix augmentent pour l’extérieur. Les exportations vont donc diminuer et la balance commerciale (différence entre exports et imports) peut considérablement baisser voire passer déficitaire.

Pour les pays qui ne s’en sortent pas encore économiquement

Un euro fort peut s’avérer contraignant pour les économies qui ne se sont pas encore relancées, car cet euro fort va faire baisser l’activité exportatrice de ces pays. Des pays comme la Grèce comptent par exemple fortement sur le tourisme pour alimenter son économie, et un euro fort peut faire baisser le nombre de touristes hors zone euro.

About The Author


Jérome Mangin (alias Adam Proelium) est trader et coach formateur au sein du Centre National du Trading, école ayant pour but de devenir autonome sur les marchés financiers.